Formation LMD

Master Sciences de la mer

A+ A- Aa
Partager cette page :
Master Sciences de la mer

Call to actions

Responsable pédagogique du master
Maria-Angela BASSETTI (responsable M2, responsable du projet de master)

Raphael CERTAIN (responsable M1)

Administration Scolarité Faculté des Sciences
04 30 19 23 07
04 68 66 21 28
facscien@univ-perp.fr

Formation continue
04 68 66 20 61
dorothee.calvet@univ-perp.fr

Service des études, de la vie étudiante, de l’orientation et de l’appui au handicap (SEVEOH/ BAIO) :
04 68 66 20 42
baio@univ-perp.fr

Détails

Plaquette

Formation contrôlée par l'état

Présentation

Le Master Sciences de la Mer se compose d’un semestre en première année (S1) comprenant des modules obligatoires, visant à approfondir les acquis fondamentaux. En S2, un système d’options est ouvert, facilitant la personnalisation du cursus (orientation vers la recherche ou vers les applications). Les étudiants disposent des outils informatiques nécessaires pour leur formation dans des salles dédiées. Le portail électronique (Moodle) est opérationnel pour la mise à disposition des supports pédagogiques. Des conférences régulières sont organisées, ouvertes à tous mais obligatoires pour les étudiants de M2. L’aspect « terrain » (sorties courtes en mer et sur le littoral) est très important dans la formation pour illustrer les notions abordées en cours. Des stages de terrain plus long sont proposés : 1) l’initiation à la plongée scientifique (deux semaines en M1) et 2) stage de terrain en géologie sédimentaires (1 semaine en M2) dans les Pyrénées espagnoles. Des partenariats importants sont établis avec 1) l’Université Toulouse dans le cadre de l’EUR TESS et 2) l’Université de Montpellier dans le cadre du Master STPE (GCD).

Enjeux

Spécialisation dans les domaines des géosciences et de l’environnement marin et aquatique. Le choix de matières optionnelles permet aux étudiants de s’orienter vers la recherche ou les sciences appliquées. L’objectif du Master est de former des généralistes des géosciences marines et des environnements aquatiques, pouvant appréhender des questions dans le domaine des transferts continent/océan, du fonctionnement des marges et milieux côtiers.
 

Organisation de la formation

Durée
2 ans

Volume horaire
Master 1 : 213h CM; 291h TD, 159h TP
Master 2 : 141h CM; 184h TD, 82h TP

Stages, stages à l’étranger
Stage de 8 semaines en M1 (en France ou à l'étranger)
Stage de 5 mois en M2 (en France ou à l'étranger)

Langues enseignées
Anglais

Projets tutorés
Uniquement dans le cadre d'une alternance d'un étudiant en M2 n'ayant pas suivi le M1 Sciences de la ©©Mer

Modalités de contrôle des connaissances
La charte des examens peut être consultée sur le site de l’UPVD. Les modalités de contrôle de connaissances (proportion du contrôle continu, coefficient,..) sont votées par les conseils centraux ; ces modalités sont affichées dans les centres d’examen.

Nombre de crédits ECTS
120 ects



 

Lieux

Perpignan

Admission

Modalités de candidature

Capacité d'accueil globale : 28

Niveau
Être titulaire d’un diplôme Bac +3, mentions de licences conseillées :
  • Sciences de la Terre
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Géographie et aménagement
Tout diplôme jugé équivalent par la commission pédagogique

Critère d'examen des dossiers
1. Dossier rendu complet et dans les délais impartis
2. Relevé de notes
3. Lettre de motivation
4. Cohérence du parcours L- M et parcours de M2 visé

Modalités de recours en cas de refus à une demande de candidature en M1

Programme

Stage professionnel ou recherche : 5 moisConnaitre les crédits ECTS pour ce master
ECTS
Master 1 (Alternant)
Master 2 (Alternant)

 

Semestre 1

  • Anglais: 21h TP (obligatoire)
  • Médiation et communication: 9h CM;15h TP (obligatoire)
  • Statistiques : 9h TD; 21h TP(obligatoire)
  • Système d'Information Géographique : 6h CM; 24h TP (obligatoire)
  • Bio-géochimie marine: 9h CM; 18h TD (obligatoire)
  • Environnements sédimentaires: 21h CM; 6h TP (obligatoire)
  • Paléo-océanographie et paléoclimatologie: 12h CM; 15 TD (obligatoire)
  • Climatologie, météorologie et physique de l'océan : 15h CM; 15h TD (obligatoire)
  • Projets environnementaux: 30h TD (obligatoire)
  • Stage en mer : 3h CM; 18h TD; 18h TP (obligatoire)
  • Préparation au stage : 9h TD (obligatoire)

Semestre 2

  • Système Méditerranéen : Chimie: 9h CM; 9h TD (obligatoire)
  • Système Méditerranéen : Océanographie: 9h CM; 9h TD (obligatoire)
  • Système Méditerranéen : Géologie: 9h CM; 9h TD (obligatoire)
  • Récolte et traitement des données en écologie marine : 12h CM; 48h TP (optionnel)
  • Ecologie des populations marines : 30h CM (optionnel)
  • Aménagement littoral : 16,5h CM, 7,5h TD; 6h TP (optionnel)
  • Structure et géologie des bassins profonds : 19,5h CM; 10,5h TD (optionnel)
  • Préparation au stage 2: 12h TD (obligatoire)
  • Immersion en milieu professionnel (stage de 8 semaines obligatoire)
  • Techniques des mesures in situ et analyses hydro-morpho dynamiques: 6hh CM; 12hh TD; 6h TP (obligatoire)
  • Télédétection: 10,5h CM; 4,5h TD; 6h TP (obligatoire)

Semestre 3

  • Systèmes d'Information Géographique Perfectionnement: 6h CM; 14h TD (obligatoire)
  • Traitement et Analyses de données: 10,5h CM; 10,5h TP (obligatoire)
  • Risques Naturels: 15h CM; 9h TD; 6h TP (obligatoire)
  • Préparation stage 3: 24h TD (obligatoire)
  • Etude sédimentaire intégrée: 15h CM; 15h TD (optionnel)
  • Gestion du milieu marin: 33h CM; 10hh TP (optionnel)
  • Flux continent/océan/atmosphère (instrumentation): 10,5h CM; 16hh TD; 14h TP (optionnel)
  • Ressources et aléas: 15h CM; 18h TD; 6h TP (optionnel)
  • Politiques publiques du développement durable: 18h CM; 12h TD (optionnel)
  • Stage de terrain en géosciences: 6h TD; 30 TP (optionnel)
  • Gestion du bassin versant: 9h C; 21h TD (optionnel)
  • Pollution et remédiation: 18h CM; 6h TD; 6h TP (optionnel)
  • Interactions bio et abiotiques en milieux fluvio-lagunaires: 7,5h CM; 9h TD; 12h TP (optionnel)
  • Bassins versants méditerranéens: 9h CM; 9h TD; 12h TD (optionnel)

Semestre 4

  • Stage professionnel ou recherche : 5 mois

Maquettes avec modalités de contrôle des connaissances
M1
M2 GMEA
M2 MoBiE

Compétences

  1. Développer une conscience critique des savoirs à l'interface entre les domaines de la géologie, biologie, écologie et océanographie
  2. Réaliser des observations en milieu naturel, développer des protocoles expérimentaux
  3. Maîtriser les techniques d'échantillonnage, mesure et traitement statistique
  4. Elaborer et organiser des interprétations théoriques à partir d'observations et d'analyses
  5. Mise en application des techniques d’analyses statistiques, des outils tels que les systèmes d’information géographique (SIG)
  6. Connaître les bases de la législation environnementale

Et après ?

Poursuites d'études

Inscription en doctorat en France ou à l’étranger après avoir candidaté et avoir été classé en rang utile lors des concours organisés par les écoles doctorales des universités d’accueil. Des passerelles vers des écoles d’ingénieurs en géosciences sont également possibles au terme du master 1 ou du master 2.

Inscription en Doctorat

Émilie Vegara
ed305@univ-perp.fr

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

La formation peut conduire au doctorat et ouvrir aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. Plus spécifiquement, les domaines privilégiés par la formation concernent l’étude des transferts continent/océan et le fonctionnement des marges, la connaissance des écosystèmes marins et aquatiques, en particulier méditerranéens, et la gestion des milieux et des ressources. L’acquisition de ces compétences conduit également à former des professionnels généralistes (chargés d’études / chargés de mission et ingénieurs) de l’environnement et de la gestion des risques dans des organismes tels que:
  • Communautés de communes et d’agglomération,
  • Service environnement municipal,
  • Conseil régionaux,
  • Parcs naturels
  • Administration d’Etat (attachés territoriaux, ingénieurs, ingénieurs territoriaux)
  • Bureaux d’études
  • Compagnies pétrolière et minières
  • Agence de l’eau
  • Associations

Accompagnement À la réussite

Cellule des Étudiants à Besoins Pédagogiques Particuliers (EBPP)

La cellule des Étudiants à Besoins Pédagogiques Particuliers (EBPP) accompagne les étudiants en situation de handicap, les sportifs de haut niveau et les artistes de talent, et tout autre public à besoins pédagogiques spécifiques.

Ces étudiants peuvent ainsi bénéficier d’accompagnements personnalisés adaptés à leurs besoins leur permettant de réussir leurs études.
https://www.univ-perp.fr/fr/etudiants-a-besoins-pedagogiques-particuliers

Partager cette page :

Mise à jour le 7 octobre 2021