UPVD-INSA : un nouveau modèle de partenariat académique au service de l'Occitanie

A+ A- Aa
Partager cette page :

le 9 novembre 2017

L'Université de Perpignan Via Domitia et l’INSA Toulouse associent leurs forces pour contribuer à faire de l’Occitanie, la première grande région à énergie positive.

UPVD-INSA : un nouveau modèle de partenariat académique au service de l'Occitanie

UPVD-INSA : un nouveau modèle de partenariat académique au service de l'Occitanie

Mercredi 8 novembre Fabrice Lorente, président de l’UPVD et Bertrand Raquet directeur de l'INSA Toulouse accueillaient la première promotion d'étudiants post-bac de l'école d'ingénieurs de l'UPVD Sup'EnR. L’occasion pour les deux partenaires académiques de présenter un partenariat « naissant, multiforme et complémentaire, associant ingénierie, recherche, transfert de technologie et formation tout au long de la vie, les ingrédients pour contribuer efficacement à l’évolution sociétale en matière d’énergie, notamment au cœur de la Région Occitanie», précisait Fabrice Lorente.

L'école d'ingénieurs Sup'EnR, partenaire du Groupe INSA et inaugurée en septembre 2016, est habilitée depuis la rentrée 2017-2018 à dispenser une formation d'ingénieurs en 5 ans : un cycle préparatoire en deux ans à l’INSA Toulouse et un cycle d’ingénieurs les 3 années suivantes à Sup’EnR, à Tecnosud. Ce modèle de formation bi-site est inédit et offre une complémentarité parfaite entre le savoir-faire en recrutement et formation d’ingénieurs de l’INSA et l’expertise reconnue en recherche et en relations entreprises dans le domaine des EnR de l’UPVD. Ce partenariat offre en outre une cohérence de territoire, dans un contexte de grande région, en contribuant à faire de l’Occitanie, la première grande région à énergie positive.

Régis Olivès, directeur de Sup’EnR, challengeait les étudiants : « vous serez des pionniers dans le développement de ce secteur d’activité, vous pourrez contribuer aux évolutions des usages pour assurer un monde, une industrie écologiquement plus responsable ».

La densité du partenariat s’appuie naturellement sur des collaborations de recherche déjà en cours entre les laboratoires de l’INSA Toulouse et ceux de l’UPVD notamment autour des procédés et de la rationalisation des ressources (traitement de l’eau, procédés automnes de désalinisation, …). Des actions conjointes entre les laboratoires LISBP et PROMES se renforcent, englobant des co-directions de thèses et des réponses conjointes à des appels à projets régionaux, nationaux et internationaux.

Le premier programme opérationnel « DIGIBTP » a également été officiellement lancé lors de cette journée. DIGIBTP, projet co-financé par la Direccte Occitanie, mettra en place des formations professionnelles à distance réalisées conjointement entre l'INSA Toulouse et l’université de  Perpignan via son école d’ingénieurs sur le thème couplé du BIM* et de la gestion énergétique des bâtiments. Plus précisément, ce partenariat permettra d’assurer l’adaptation de modèles de formation initiale validés en modèles spécifiquement adaptés aux besoins et aux contraintes des professionnels. Cela se traduira par le développement d’une offre de formation sous forme de MOOC, SPOC et forums participatifs.

Télécharger l'intégralité du dossier de presse 

Thématique(s)
Actualité, UPVD
Partager cette page :

Mise à jour le 10 novembre 2017