Une seule santé, influence de l'environnement sur la transmission des pathogènes : le cas des mollusques vecteurs de trématodoses.

A+ A- Aa
Partager cette page :

le 17 novembre 2022

CycleConf_2022-23_2_WEBIMG.jpg

L’Université de Perpignan ouvre son deuxième cycle de conférences à destination de sa communauté et du grand public dans le but de favoriser la diffusion des connaissances et recherches de ses laboratoires.

Pour la deuxième conférence de ce cycle 2022-2023, Antonio Vázquez Perera, PhD, du laboratoire IHPE (Interactions Hôtes Pathogènes Environnement) - UMR 5244 UPVD-UM-CNRS-IFREMER animera une conférence sur :


« Une seule santé, influence de l'environnement sur la transmission des pathogènes : le cas des mollusques vecteurs de trématodoses. »

Jeudi 17 novembre de 12h30 à 14h00 - Amphi 3
52 avenue Paul Alduy - 66100 PERPIGNAN



________

Résumé

Les trématodes sont des vers helminthes parasites à l’origine de maladies parasitaires touchant plus d’un milliard de personnes à risque dans le monde. Ces maladies, dont la transmission passe nécessairement par un mollusque d’eau douce, sont considérées comme des maladies tropicales négligées selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et affectent plus directement les populations à faible revenu dans les pays en développement plus particulièrement en régions intertropicales. L'apparition, le maintien et l'extension de ces maladies infectieuses dépendent de variables biologiques (hôtes, vecteurs, pathogènes) et environnementales (facteurs physico-chimiques du milieu), modulées par le contexte social (perturbations anthropiques) qui peuvent augmenter ou diminuer les chances de transmission de ces pathologies.

Dans cette conférence, nous proposons de faire un focus sur ces maladies parasitaires, dont plusieurs sont considérées comme zoonotiques, et du rôle que jouent les mollusques dans leur transmission dans les écosystèmes. Nous discuterons l'effet des conditions environnementales ainsi que les perturbations d'origine anthropique dans le cadre du concept « Une Seule Santé »/« One Health » pour une meilleure compréhension et réduction de l'impact socio-économique de ces maladies.

________

Interactions Hôtes Pathogènes Environnement (IHPE)
IHPE UMR 5244 UPVD-UM-CNRS (INEE)

Le laboratoire IHPE développe des recherches intégratives sur les interactions entre les animaux, leurs agents pathogènes et leurs environnements.

Les changements globaux, la mondialisation des échanges et de l’échange, l’industrialisation des systèmes de production alimentaire, ainsi que le mouvement migratoire des animaux, micro-organismes et les humains sont à l’origine d’importantes modifications des écosystèmes. Ces changements environnementaux rapides sont liés à l’émergence et à la réémergence de maladies infectieuses et non infectieuses chez l’homme, et chez la faune exploitée et non exploitée. Le risque de pandémies a considérablement augmenté avec des risques accrus des transmissions des pathogènes de l’animal à l’homme (zoonoses). En d’autres termes, les maladies sont désormais reconnues comme résultant d’un dysfonctionnement des écosystèmes, caractérisés par leurs interactions complexes.

La santé humaine est étroitement liée à la santé animale et à la santé environnementale, résumées sous la formule « Une Planète – Une Santé – Un Océan ».

Nos efforts de recherche sont dirigés vers une compréhension intégrale des mécanismes conduisant à l’apparition d’agents infectieux, leur dynamique de l’évolution, leur émergence et leur extinction dans les milieux naturels. Dans ce cadre, nous appliquons des approches de biologie intégrative et de biologie des systèmes en utilisant des méthodologies holistiques, multidisciplinaires et à multi-échelles.

Plus d'informations sur le site du laboratoire IHPE.




Cycle de conf 2022-23 #2

 


Thématique(s)
Cycle de conférences, Recherche
Partager cette page :

Mise à jour le 10 octobre 2022