Témoignage d'Adrien,

Golfeur et étudiant en STAPS

A+ A- Aa
Partager cette page :
Cellule EBPP Adrien Bonnet

Cellule EBPP Adrien Bonnet

Au STAPS de Font-Romeu, Adrien poursuit une licence STAPS, entrainement sportif. En parallèle, il consacre tout son temps libre à la pratique du golf. A 21 ans, il est classé 183ème au mérite amateur français. Il ambitionne de devenir professionnel et de faire de sa passion, un métier. Adrien est l’un des trois ambassadeurs « Etudiants sportifs de haut niveau » de l’UPVD. Rencontre avec ce jeune catalan prometteur.
 
  • Une passion « tardive »
C’est un problème au genou qui conduit Adrien sur les greens à l’âge de 13 ans, où il se révèle. En seulement 5 ans de pratique, il parvient à se classer 300ème joueur français amateur. Avec un index -1,3, il est aujourd’hui 183ème joueur. Ses récents résultats (21ème au tournoi national NJCAA 2018 (USA), 10ème de la Coupe Jean Lignel 2019, 9ème au grand prix du Cap d’Agde 2019 et 5ème au grand prix de Montpellier Massane 2019) et sa qualification au trophée Gounouilhou (première division masculine du Championnat de France de golf des clubs), le confortent dans ses espoirs de passer professionnel et de concourir bientôt sur des compétitions internationales.

Féru de Golf, Adrien n’en a pas pour autant oublié le chemin de l’école. Sur les bancs du lycée Pablo Picasso à Perpignan, il obtient, avec mention, son baccalauréat STI2D (Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable). Bac en poche, il se consacre au golf et se perfectionne en anglais pendant un an. L’année suivante, il intègre le Collège de Barton, dans le Kansas, qui compte parmi ses 16 équipes de sport universitaire, une équipe de golf… bien sûr ! Adrien y débute alors des études de sports, qu’il choisira naturellement de poursuivre à son retour en France, un an plus tard, en intégrant la licence STAPS de Font-Romeu.
 
  • Sportif avant tout
C’est donc le golf, mais plus généralement le sport qu’il pratique et affectionne depuis toujours, qui l’ont conduit jusqu’à l’Université de Perpignan. Sur le campus de Font-Romeu, il suit les cours de la licence STAPS « entrainement sportif » avec en tête de devenir préparateur physique pour sportifs de haut niveau.

Et le golf dans tout ça ? « Les contraintes de la pratique du golf sont essentiellement temporelles » explique Adrien. « Le golf est un sport qui prend beaucoup de temps que ce soit en compétition ou à l'entraînement ». Pour autant, Adrien qui bénéficie du programme de soutien aux étudiants sportifs de haut niveau de l’UPVD n’a pas besoin de choisir entre ses études et sa passion et il s’en réjouit : « Je peux réaliser mes études dans la filière qui m'intéresse et à la fois poursuivre mon parcours sportif sans avoir à faire un choix entre les deux. Ainsi, je concilie les deux sans difficultés. Je peux par exemple rattraper les cours quand je pars en compétition ou lors de stages d’entrainement. »
 
  • Le rêve américain
Adrien a des projets bien définis pour la suite. Progresser bien sûr ! Adrien cite alors Tiger Woods : « la meilleur chose à propos de demain c’est que je serai meilleur qu’aujourd’hui ». Son objectif ? « Entrer dans le top 50 des joueurs français et accéder au statut de golfeur professionnel ». A plus court terme, c’est sur le sol américain qu’il veut se rendre pour poursuivre en master et, certainement, rêver de marcher sur les pas de son idole…

Thématique(s)
Sportifs de haut niveau - témoignage
Partager cette page :

Mise à jour le 7 juin 2021