LGDP - Publication : Le complexe protéique PMD/PP7L régule l'expression des gènes et transposons chez Arabidopsis

A+ A- Aa
Partager cette page :

du 23 avril 2020 au 23 mai 2020

Untitled-6.png
Publication de Guillaume Moissiard du LGDP

De nombreux facteurs épigénétiques régulent l’expression des gènes et répriment les éléments transposables (ETs) afin d’assurer l’intégrité cellulaire. Un crible génétique, suivi d’analyses biochimiques, transcriptomiques et phylogénétiques, a montré que les protéines Plant Mobile Domain (PMD) MAIN, MAIL1 et la phosphatase putative PP7L forment une association protéique conservée chez plusieurs dicotylédones et requise pour la bonne expression des gènes et la répression des ETs chez Arabidopsis. Ces travaux sont publiés dans la revue PLOS Genetics.


Thématique(s)
Recherche
Partager cette page :

Mise à jour le 23 avril 2020