Formation LMD

Master : Energie Solaire

A+ A- Aa
Partager cette page :
Master : Energie Solaire

Détails

Présentation

Quelles soient industrielles ou domestiques, les installations solaires posent les problématiques scientifiques communes à toutes installations industrielles. Leur conception rentre ainsi dans le cadre plus général de l’ingénierie des systèmes industriels. Ce secteur pluridisciplinaire doit s'adapter aujourd'hui aux nouvelles contraintes environnementales et proposer des solutions conduisant à un développement durable.

Trois axes prioritaires émergent pour atteindre cet objectif :
  • La modélisation et le contrôle des systèmes,
  • Le diagnostic énergétique et environnemental des procédés et leur optimisation,
  • La recherche et le développement de nouveaux matériaux.
Par ailleurs, les méthodes de travail ont grandement évoluées lors de la dernière décennie, avec l'apparition des NTIC. L'utilisation de logiciels s'est généralisée dans l'industrie et les bureaux d'étude, et la formation doit aujourd'hui s'appuyer sur ces nouveaux outils.

Enfin, toute technologie émergente nécessite une étape de valorisation impliquant socio-économistes, juristes, maîtres d'œuvre, bureaux d'études techniques. Cette étape, souvent primordiale pour le succès d'un projet, requiert un élargissement des connaissances générales pour l'ingénieur ou le cadre technique, qui doit pouvoir dialoguer avec ces différentes parties, ou plus tard, créer sa propre entreprise.

Ces cinq axes constituent l'armature de cette formation, qui comporte deux volets, l'un à caractère professionnel débouchant sur l'entreprise, l'autre permettant un accès au doctorat. Dans les deux volets, le thème général traite des procédés avec des problématiques liées à l'énergie solaire.

Elle s'appuie sur les compétences des enseignants-chercheurs des divers laboratoires de l'Université de Perpignan, sur celles du laboratoire PROMES (CNRS) présent à Perpignan et à Odeillo et des professionnels des métiers de l'énergie.

Elle se déroulera en partie dans les centres de transfert des laboratoires et, pour 300 heures environ, sur le site d'Odeillo où des projets solaires seront développés.

Enjeux

Deux parcours sont possibles suivant l'origine et les aspirations de l'étudiant :
  • Le parcours professionnel a pour objectif de former des responsables et des cadres opérationnels pour des entreprises industrielles ou de service ou encore des bureaux d'étude, relevant du secteur de l'énergie, et plus particulièrement de l'énergie solaire.
  • Le parcours recherche est destiné à des étudiants souhaitant poursuivre leur cursus au niveau doctorat, dans le domaine des Sciences pour l'Ingénieur, ou des Sciences des Matériaux, et ciblé sur les problématiques associées au développement durable

Responsable(s) de la formation

Admission

Modalités de candidature

Etre titulaire d’une licence dans le domaine concerné par le master
Tout diplôme jugé équivalent par la commission pédagogique

Et après ?

Poursuites d'études

Les étudiants titulaires d’un master peuvent demander à s’inscrire en thèse

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Métiers actuels et futurs visés :

Jeunes diplômés :
  • Ingénieur, cadre technique
Après formation complémentaire ou expérience professionnelle :
  • Futur entrepreneur (énergies solaires, valorisation technologique)
  • Ingénieur conseil
  • Futur enseignant-chercheur, section CNU : 33, 60, 61, 62
  • Futur chercheur, discipline : Chimie, Sciences pour l'Ingénieur
Compétences recherchées :
  • Pluridisciplinarité en Sciences pour l'Ingénieur
  • Connaissances générales en modélisation et contrôle, en énergétique et en matériaux
  • Utilisation de TICE
  • Spécialisation dans le domaine des énergies solaires
  • Sensibilisation à la socio-économie
Partager cette page :

Mise à jour le 15 juillet 2020