19/02/2021 – Italie – Université Franco-Italienne programme Vinci

A+ A- Aa
Partager cette page :

Cet appel est destiné à soutenir la coopération universitaire franco-italienne en finançant les mobilités pour les étudiants, doctorants, post-doctorants et enseignants entre la France et l’Italie.

45066214_1619438344828509_5806326687863930880_o.jpg

L’Université Franco-Italienne est une institution qui œuvre pour la promotion de la collaboration universitaire et scientifique entre la France et l’Italie dans le cadre de la formation continue et de la recherche. L’objectif de l’appel à projets Vinci est de favoriser l’intégration des systèmes d’enseignement supérieur français et italien, contribuant au processus d’harmonisation de la formation universitaire en Europe.

Dans ce cadre, l’Université Franco Italienne (UFI) lance l’appel à projets Vinci, visant à soutenir différentes initiatives :

  1. Financements pour doubles diplômes ou diplômes conjoints de Master ;
  2. Aides à la mobilité pour thèses en cotutelle ;
  3. Contrats doctoraux pour thèses en cotutelle ;
  4. Soutiens au parcours professionnel postdoctoral.
  1. Financements pour doubles diplômes ou diplômes conjoints de Master :

L’UFI soutient financièrement un maximum de 6 projets, favorisant la collaboration binationale, la mobilité des étudiants et des enseignants, la mise en commun de méthodologies didactiques et d’expériences d’apprentissage, l’approfondissement des connaissances linguistiques, ainsi que l’ouverture éventuelle à des pays tiers. Seules les universités françaises et italiennes habilitées à la délivrance de diplômes de deuxième cycle par leur Ministère de référence peuvent candidater.

Les projets devront être organisés et financés conjointement par au moins deux universités, dont une italienne et une française, et pourront concerner des réseaux ou programmes dépassant le cadre des deux pays.

Financement : la demande de financement ne pourra pas dépasser la somme de 30 000 € par projet.

La durée du soutien financier sera de trois années maximum.

Un cursus ne sera pas financé plus de deux fois sur une période de six ans.

Le cursus de Master devra commencer au début de l’année universitaire 2021-2022.

Le soutien financier de l’UFI est destiné, en priorité, à l’attribution d’aides à la mobilité pour les étudiants, et pourra exceptionnellement couvrir les frais de mobilité des enseignants ou du personnel administratif.

Éléments qualifiants dans le processus de sélection : mobilité des enseignants-chercheurs concernés, aspects novateurs en matière de processus d’apprentissage, lien entre ce projet de formation et les activités scientifiques des responsables, prise en compte des enjeux sociétaux contemporains (questions de diversité, d’interculturalité et de durabilité, etc.), coopérations avec des pays du littoral méditerranéen, partenariats avec le monde économique favorisant l’employabilité et l’insertion professionnelle des diplômés et perspectives de financements européens.
 

  1. Aides à la mobilité pour thèses en cotutelle :

L’UFI soutient la mobilité des doctorants en thèse en cotutelle, dans le but de développer les échanges scientifiques entre les deux pays. Seuls les doctorants inscrits en thèse en cotutelle auprès d’universités françaises et italiennes habilitées à la délivrance du diplôme de Doctorat reconnu par l’Etat peuvent candidater. Pour participer, le candidat doit être inscrit en première ou deuxième année de doctorat. Les thèses en codirection sans convention de cotutelle ne sont pas éligibles.
Financement : toutes les candidatures lauréates recevront entre 4 000€ et 6 000€. Le financement versé pourra couvrir les dépenses de mobilité France-Italie et Italie-France du doctorant et ses dépenses de participation aux activités strictement liées à sa recherche en cotutelle. Les candidats qui bénéficient déjà d’un contrat doctoral attribué dans le cadre du Chapitre III d’un précédent appel à projets Vinci ne peuvent pas présenter leur candidature au Chapitre II du présent appel à projets Vinci.
Éléments qualifiants dans le processus de sélection : prise en compte des enjeux sociétaux contemporains (questions de diversité, d’interculturalité et de durabilité…), coopérations avec des pays du littoral méditerranéen, partenariats avec le monde économique favorisant l’employabilité et l’insertion professionnelle des diplômés, et perspectives de financements européens.

  1. Contrats doctoraux pour thèses en cotutelle :

L’UFI cofinance des thèses en cotutelle conduisant à la délivrance d’un diplôme de double doctorat ou doctorat conjoint. Seules les universités françaises et italiennes habilitées à la délivrance du diplôme de doctorat reconnu par l’Etat peuvent candidater.
Éléments qualifiants : les projets pouvant conduire à des innovations de rupture, prise en compte des enjeux sociétaux contemporains (questions de diversité, d’interculturalité et de durabilité, etc.), les projets qui comportent une coopération avec des pays du littoral méditerranéen, les projets en partenariat avec le monde économique favorisant l’employabilité et l’insertion professionnelle des doctorants, perspectives de financements européens et les projets en partenariat avec les institutions culturelles françaises en Italie ou italiennes en France.
En France, l’UFI met à disposition 3 contrats doctoraux pour thèse en cotutelle avec une université italienne. L’École doctorale percevra le montant correspondant à l’allocation d’un contrat doctoral selon la législation en vigueur. Les projets présentés ne seront pas considérés comme admissibles s’ils contiennent des éléments permettant l’identification du futur bénéficiaire du contrat doctoral.
Les titulaires des contrats doctoraux financés par l’UFI devront obligatoirement séjourner au moins 12 mois (même en discontinu) dans l'université partenaire de la cotutelle.

  1. Soutiens au parcours professionnel postdoctoral :

L’UFI cofinance un maximum de 4 projets annuels de soutien à l’insertion postdoctorale, à attribuer exclusivement à des chercheurs en possession d’un diplôme de doctorat en cotutelle franco-italienne, délivré par des universités italiennes et françaises habilitées. Les candidats doivent avoir soutenu leur thèse entre le 10 décembre 2018 et le 30 juin 2021. Ce financement permet au docteur de réaliser une période de recherche d’au moins 4 mois auprès d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche du pays partenaire.
Financement : 25 000 € par projet attribué une seule fois pour le même bénéficiaire.
Eléments qualifiants dans le cadre du processus de sélection : prise en compte des enjeux sociétaux contemporains (questions de diversité, d’interculturalité et de durabilité, etc.), les projets qui comportent une coopération avec des pays du littoral méditerranéen, les projets en partenariat avec le monde économique favorisant l’employabilité et l’insertion professionnelle des doctorants et les perspectives de financements européens.
Le titulaire du financement devra obligatoirement séjourner au moins 4 mois (même en discontinu) auprès de la structure partenaire du projet.


Modalités de candidature : toutes les candidatures devront être saisies en ligne (en français et en italien) sur le site www.universite-franco-italienne.org

Date limite de candidature : 19/02/2021

Résultats : juin 2021.


Pour plus d’informations :

Les doctorants, post-doctorants et enseignants intéressés peuvent prendre connaissance des détails de l’appel à projets en ligne https://www.universite-franco-italienne.org/menu-principal/appels-a-projets/programme-vinci/appel-a-projets-2021/

Pour toute question, veuillez contacter l’Université Franco-Italienne : ufi@univ-grenoble-alpes.fr

Si vous êtes intéressé(e) pour déposer une candidature dans le cadre de cet appel, merci d'en informer le Service des relations internationales (SRI) de l'UPVD, M. Iswar GUIRY et le Service de la Recherche et de la Valorisation (SRV) (M. Pierre CAMPS).


Partager cette page :

Mise à jour le 6 janvier 2021