CRESEM - Parution d'un ouvrage écrit par Michel Cadé

A+ A- Aa
Partager cette page :

du 29 septembre 2020 au 30 octobre 2020

Michel-Cade

Michel-Cade


Parution d'un ouvrage écrit par Michel Cadé, Professeur émérite au sein du laboratoire CRESEM : Chapeaux et bonnets révolutionnaires en Roussillon, 1789 - 1795
 
Le propre du chercheur, quelle que soit la nature de sa recherche,  c’est d’apporter son savoir et son expertise et de faire ainsi avancer la connaissance. C’est bien ce que fait Michel Cadé, dans ce petit livre consacré aux premiers pas du tout jeune département des Pyrénées-Orientales de 1789 à 1795. La Révolution française est un de ces temps de l’histoire particulièrement étudié, ici comme ailleurs. Pierre Vidal, l’abbé Philippe Torreilles au XIXe, Alice Marcet, Michel Brunet entre autres, au XXe s’y sont illustrés avec les documents et les techniques à leur disposition.

Michel Cadé, en ce début XXIe, fait une analyse autre des événements qui se sont déroulés alors en Roussillon. Ce fin connaisseur des partis politiques, met en avant la naissance de la démocratie en pays catalan : il y eut bien dans les Pyrénées-Orientales un parti patriote, à forte composante de notabilité (chapeaux), mais il eut aussi une composante populaire évidente à Perpignan, dans ses alentours, dans la vallée de l’Agly, dans le Ribéral, en Conflent et sur la côte (bonnets). Les premières élections municipales, départementales, le poids des Sociétés populaires révèlent bien l’existence d’un parti révolutionnaire aux racines populaires, dirigé par des notables, le tout sur fond de contestations diverses, de relations compliquées avec Paris… et de guerre.

Cette vie politique intense a donc vu se développer, étendue à l’ensemble du département, une forme d’organisation politique proche du parti politique moderne. Tel est l’apport tout à fait passionnant et minutieusement documenté que Michel Cadé ajoute à la connaissance de la période.
Thématique(s)
Conférences / Colloques, CRESEM, PATRIMOINES
Partager cette page :

Mise à jour le 29 septembre 2020