Le premier département de Polytech'Montpellier
en Energies Renouvelables à Perpignan,
parrainée par Jean-Louis Etienne

  

 


 

       

Brochure de Poly'EnR

       plaquette polyenr école d'ingénieurs de Perpignan département de polyenr Montpellier

 

Les coulisses…

Suite à deux années de travail collaboratif entre l’UPVD et Montpellier II, la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) a donné son accord le mardi 14 Avril pour l’ouverture en septembre 2009 d’un nouveau département de l’Ecole Polytechnique universitaire de Montpellier plus connue sous le nom de Polytech’Montpellier.

Le montage du dossier a lui-même été l’occasion de consolider le partenariat de deux laboratoires perpignanais, ELIAUS et PROMES à travers leurs porteurs de projet respectifs : Monique Polit et Thierry Talbert pour la spécialité « Maîtrise Energétique des Bâtiments » et Xavier Py pour la spécialité « Energétique et Génie des Procédés ». A Montpellier, c’est Jean-Marie Navarro, ancien directeur de Polytech’Montpellier et actuel  directeur du département PolyEnR, qui a coordonné l’ensemble et soutenu le projet auprès des différents partenaires et de la Commission des Titres d’Ingénieurs.

 

Quelle formation ?

Ce département « Energétique - Energies Renouvelables » est localisé à Perpignan.

 

Il s’agit d’une formation en trois ans (de Bac+2 à Bac+5) délivrant le titre d’Ingénieur de l’ l’Ecole Polytechnique universitaire de Montpellier en convention avec l’UPVD dans la spécialité « Energétique - Energies Renouvelables ». Deux options sont offertes : « Maîtrise Energétique des Bâtiments » et « Energétique et Génie des Procédés ». Ce département est donc géré et animé par les deux établissements universitaires, l’un apportant sa structure, son savoir-faire en formation d’ingénieur et son réseau (12 écoles polytechniques universitaires en France : plus de 3000 diplômés par ans plus de 40 000 diplômés en activité), l’autre ses compétences scientifiques.

Pluridisciplinarité

Cette formation fédère ainsi les compétences régionales couvrant l’ensemble des facettes multidisciplinaires des Energies Renouvelables : solaire, éolien, biomasse, géothermie, écoconstruction et économies d’énergie. Ces domaines regroupent non seulement les aspects scientifiques et techniques mais aussi les dimensions sociétales, géographiques, économiques et juridiques incontournables lorsque l’on touche à la formation d’ingénieur en général et au développement durable en particulier. L’ensemble de la communauté universitaire de l’UPVD est donc mis à contribution : physiciens, électroniciens, automaticiens, mathématiciens, mais aussi géologues, biologistes, juristes, sociologues, économistes, linguistes...

 Localisation et « écoconstruction »

 

Le département sera à terme localisé à Tecnosud, en face du laboratoire PROMES,sur un terrain déjà réservé par la communauté d'agglomérations Perpignan -Méditerranée. La construction réalisée avec l’aide des collectivités territoriales sera autant un outil logistique que pédagogique et de recherche.Les bâtiments conçus pour être « à énergie positive » offriront aux élèves ingénieurs une immersion journalière dans un contexte de développement durable et d’intégration formation / recherche / industrie.

 

Une première en France…

C’est historiquement en France la première formation d’ingénieur généraliste dédiée à l’ensemble des aspects des énergies renouvelables et des bâtiments traitant aussi de manière exhaustive des énergies fossiles ou alternatives. Le département des Pyrénées Orientales rassemblant toutes les ressources renouvelables, était le lieu d’implantation privilégié d’une telle école.

L’UPVD, carrefour des « Energies renouvelables »

L’UPVD, elle-même, est naturellement le carrefour de ces diverses compétences, jouant ses atouts d’université pluridisciplinaire et qui porte déjà le pôle de compétitivité DERBI (Développement des Energies Renouvelables pour le Bâtiment et l’Industrie), une Ecole Doctorale « Energie Environnement », des Licences et Masters et plusieurs laboratoires de recherche dans le domaine du développement durable et des énergies renouvelables.


Localement, toutes les composantes de l’UPVD sont ainsi sollicitées : les UFR de Sciences, de Droit, des Sciences Economiques et Sociales, des Lettres et Sciences Humaines. 

Les partenaires…

 

Différents partenaires régionaux sont également sollicités en particulier dans les domaines de l’éolien et de la biomasse (CIRAD Montpellier, INRA Narbonne). Les partenaires industriels, qui ont déjà massivement soutenu le projet auprès de la CTI, participent aussi à la formation à travers le suivi des contenus pédagogiques et l’accueil d’élèves ingénieurs en stages.
On comprendra aisément que cette formation s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement thématique de l’UPVD et qu’à terme, cette formation d’ingénieur généraliste en Energies Renouvelables pourrait offrir l’opportunité de développer en parallèle une offre élargie.

 

Modalités d'inscriptions :

  

Pour vos candidatures,

veuillez vous adresser à

 

  

Dernière modification : mardi 16 octobre 2012